MARCO CANDORE

réalisateur, auteur, comédien, metteur en scène

 

MÉCANOSCOPE

Il s'agit d'un cinéma expérimental. D'une écriture et d'une production de vidéo-formes, superposées, outrageusement menteuses et illusionnistes, palimpsestueuses. Toutes sont des passoires, et des passeuses, imprégnées de littérature, philosophie, d'art et de musique contemporain·e. Les films du Mécanoscope sont agencés en construction sérielle et travaillent la matière du cinéma lui-même, en donnant à voir, vivre et éprouver sa fabrique, son montage rythmique/sonore/musical·e, autant que sa manipulation hypnotique. L'expérience à laquelle est conviée le regardeur est avant tout sensorielle, par une mise en tension/surexposition du statut ou de la condition de spectateur, invité à se projeter lui-même dans le diagramme, là où le cinéma-écran joue à cache-cache, dans une anti-dialectique du (sur)visible et de l'invisible.

OPTOPHONIAC - 2017, 11'27

MISCELLANIUM - 2017, 15'05

NŒUF - 2016, 3'44

QUANTUM - 2016, 4'33

SPECCHINVERSO - 2016, 11'27

AGAPACET - 2016, 3'28

CONTRE CHANT - 2016, 8'40

NOMBRE PREMIER - 2016, 2'

2112 - 2016, 7'42

TENTATIVE ÉPUISANTE - 2015, 11'22

LIPODRAME - 2013, 12'51

 

PUBLICATIONS

Mécanoscope, un cinéma pirate (par le philosophe Joachim Daniel-Dupuis, L'Harmattan, 2022)

Drames diagrammatiques (fictions, avec le philosophe Philippe Roy, Éditions MF, 2023, à paraître)

Bruno Dumont ou le cinéma des Z'humains (collectif, essai, L'Harmattan, Champs Visuels, 2021)

Luna Park (récit, SF, Croq'Mots éditions, 2021)

Chaoerrances/Cohérences, anarchies couronnées et hiérarchies de la représentation

(avec Anne Querrien et Mayette Viltard, Cahiers de l'Unebévue, 2017)

Polars dans les bars (nouvelles, collectif, Croq'Mots éditions, 2017)

Songe rouge (théâtre, in Chimères n°86, 2015)

Real Star (roman, SF, KMA éditions, 2013)

Textes et nouvelles : liste sur cairn.info

 

ACTEUR (extraits)

La Mort en Arabie (fiction sonore, Thorkild Hansen/Carsten Niebuhr, réalisation Théophane Bertuit, 2021)

So Phare away (fiction sonore, Alain Damasio, réalisation Audrey Olivetti, en collaboration avec l’auteur, 2020)

Fin de journée (théâtre, André Benedetto, m.e.s. Laure Porta, 2020)

Hayati ! (film, long métrage, Osman André-Mebarek, 2017 - Prix du jury Festival Oaxaca 2018, sortie en salle 2019)

Sucs (électroacoustique, composition et conception Alain Engelaere, d’après un texte de Marco Candore, 2016)

Songe rouge (théâtre, 2015)

La Peau dure (film, moyen métrage, Madeleine Froment et Mehdi Adraa, 2015)

L’É-Cri des murs (électroacoustique, Bobby Sands, Leyla Zana, composition et conception Alain Engelaere, 2013)

Le Songe de l’oncle (théâtre, d’après Dostoïevski, m.e.s Stanislas Grassian, 2007 à 2009)

Les Quatre Morts de Marie (théâtre, Carole Fréchette, m.e.s Alain Batis, 2005 à 2009)